Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Quand mon coeur déborde

 
(JPEG)
mardi 6 janvier 2004.

Quand mon cœur déborde
De rires et de pleurs
Quand on frappe à la porte
Et que je ne sais que faire
J’ouvre à demi mots
Et puis laisse entrer
Une houle qui m’emporte

D’abord seule et timide
Je n’ose m’avancer
Et puis porté par les flots
Je me laisse dériver
Et les mots coulent de source
Et me font naviguer
Là où la tempête
Est déjà passée

Un rire d’un enfant
Tendre et cristallin
Me ramène sur terre
Et vogue la galère

Une fleur sauvage
Sur un lointain rivage
souhaite la bienvenue
A mon âme perdue

Je laisse mes pensées
Sans cesse dérivée
Je hume l’embrun
Oui je me sens bien

Et le sirocco me dit
Qu’il fait beau
Et la fleur de jasmin
Murmure tout va bien

Je n’ai plus besoin
De livrer bataille
Je respire son parfum
Là au creux de ta main
Oui... je me sens bien

morjane