Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Centenaire de la mort d’Henrik Ibsen en Norvège

 
La Norvège donnait samedi le coup d’envoi de la commémoration du centenaire de la mort de son célèbre dramaturge Henrik Ibsen mort en 1906.
mardi 17 janvier 2006.
 
Oslo celèbre le centenaire de la mort d’Henrik Ibsen. - 5.8 ko
Oslo celèbre le centenaire de la mort d’Henrik Ibsen.

Henrik Johan Ibsen, né le 20 mars 1828 à Skien, dans le sud de la Norvège, se retrouve à vivre à la campagne suite à la faillite de son père en 1836. A 16 ans, il devient apprenti auprès d’un pharmacien, et, travaillant jusque tard dans la nuit, il écrit sa première pièce, "Catilina", début 1849, publiée sous le pseudonyme de Brynjolf Bjarme, sans aucun succès.

A partir de là, pendant les 50 années suivantes, Ibsen n’arrêtera plus d’écrire, entre poèmes et pièces de théâtre, donnant un nouvel élan à l’art dramatique européen, dénonçant les hypocrisies et manipulations de la société, parlant des hommes et des femmes... Parmi ses 26 pièces, on compte notamment "Les Revenants", "Maison de Poupée", "Le Canard sauvage", "Peer Gynt", "Hedda Gabler"...

Il passa 27 ans en exil à l’étranger, Allemagne et Italie notamment, avant de regagner Oslo, alors Christiania, en 1891. Sa dernière pièce, "Quand nous nous réveillerons d’entre les morts" date de 1899, une attaque subie en 1900 le forçant ensuite à abandonner la plume.

Le jour anniversaire de sa mort, le musée Ibsen rouvrira ses portes à Oslo dans l’appartement qu’il a occupé durant ses 11 dernières années et qui aura été refait à l’identique.

Sophie, poesie-amour.com