Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Flocons de neige à l’infini

 
vendredi 25 novembre 2005.

Flocons de neige à l’infini
Tombe du ciel et puis la nuit
D’un blanc manteau se pare aussi
Plus aucun bruit
Tombe la neige

Juste des pétales de soie à l’infini
Et le murmure du temps engourdit
Et tout doucement renaît la vie
Tombe la neige

L’air est si pur je le sens
Comme la caresse d’un enfant
Comme un bisou là sur ta joue
Comme un baiser sur tes pensées
Tombe la neige

Et la nuit tout doucement qui s’enfuit
Laissant un doux manteau tout blanc
Sur ce silence si troublant et puis
Dans un superbe tourbillon la vie
Reprend ses droits même sous le froid
Tombe la neige

C’est ton sourire qui me dis viens
La douce odeur du café
Et le vent qui va tout emporter
Nos mots d’amour comme des trophées
Semant la joie sans compter
Et sur la terre va déposer
Sur ce somptueux manteau de soie
Juste du bonheur en forme de coeur.
Tombe la neige.

© morjane