Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Le soleil resplendit

 
mercredi 19 octobre 2005.

Le soleil resplendit
Malgré la nuit qui tombe
L’air est si pur et si frais
Le sourire d’un ange orne ton visage
Tu dors et tu souris déjà

Dehors les pies jacassent
Les klaxons résonnent et les sons s’emprisonnent
Comme un écho dans un canyon
Mais un doux sourire orne ton visage
Tu dors et tu souris encore

Dans la maison tout est si calme et si paisible
Les effluves volent et tournent
Dans une farandole un peu folle
Le rire jaillit comme un cristal
Il se déride et détalle
Mais un doux sourire orne ton visage
Tu dors et tu souris encore

Te souviens tu de ces longs mois
Où je te portais en moi ?
Tu souviens de cette musique de Bach
Qui t’apaisait comme un baiser ?
Mais un doux sourire orne ton visage
Tu dors et tu souris encore

Et passe le temps et passe ton sourire
Tu t’étires soudain je respire
Te prendre dans mes bras te serrer contre moi
Mais un doux sourire orne mon visage
Tu n’es plus un bébé à présent
Mais un doux sourire orne ton visage
Tu dors et tu souris encore

© morjane