Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Beslan, une minute de silence

 
samedi 3 septembre 2005.

Beslan, une minute de silence
Une minute d’absence
Une minute Pour pleurer

Une minute pour panser les plaies
Une minute pour des morts
Une minute pour décor
Pour ces enfants encore
Morts calcinés massacrés
A Beslan dans les flammes

Une enquête sera faite
C’est promis
La lumière sera falsifiée
On écrira les raisons
On invoquera le destin
Pour cette tragédie
Ce ne sera que la troisième fois
Il y a un an déjà
Et depuis il fait toujours aussi froid
Dans le cœur des survivants

Qui lavera le chagrin
Des familles décimés
Des professeurs exécutés
Des anges qui allaient
En ce premier jour d’école de l’année
A Beslan En Ossétie

Massacré massacré
L’assaut a été donné
Le pilonnage a continué
Un carnage
L’école est détruite
Les âmes calcinés
Des visages hébétés
Des entrailles qui volaient
Des corps arrachés
Du sang à perpétuité

Et la peur
Et l’odeur
Et les larmes
Qui s’acharnent
A rester perler de sang
Ce sang des innocents

Une minute de silence
Une minute d’absence
Une minute Pour pleurer
Des larmes du monde entier

© morjane