Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Quand l’ombre céleste de ton cœur

 
mercredi 31 août 2005.

Quand l’ombre céleste de ton cœur
S’élève comme une fleur en mon cœur
Quand la brise parfume mes pensées
Et dépose mine de rien ses baisers
Quand le soleil dévore je t’adore
Et laisse un poème en décor
Quand le sol se dérobe sous mes pas
Et que ta peau vient frôler mon bras

Je me sens si bien avec toi
Je suis sur de moi car j’ai foi
En ce destin qui s’accroît
De goutte de bonheur et de joie

Ombre lumineuse et radieuse ma foi
Sourire du destin qui me tient
Sourire d’un beau lac qui se mire en toi
Soupir de mes larmes de toi
Je suis si bien avec toi
Que rien ne peut m’arriver demain

Quand l’ombre céleste de ton cœur
S’élève comme une fleur en mon cœur
Quand la brise parfume ton reflet
Et dépose mine de rien mes baisers
Quand le soleil dévore tout ton corps
Et laisse ton ombre en décor
Quand le sol se dérobe sous mes pas
Et que ma peau frissonne dans tes bras

Et passe les jours les mois les années
Passe le temps qui m’entraîne dans les prés
Le ciel se pare d’azur et la brume devient or
L’ambre et le jasmin parfument mon chemin

Je me sens si bien avec toi
Je suis sur de moi car j’ai foi
En ce destin qui s’accroît
De perle d’amour mon amour c’est toi.

© morjane