Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Le Rituel de l’Ombre d’ Eric Giacometti et Jacques Ravenne

 
Le Rituel de l’Ombre d’ Eric Giacometti et Jacques Ravenne nous entraine dans le domaine peu fréquenté du thriller maçonnique.
mardi 26 juillet 2005.
 
Le Rituel de l’Ombre d’ Eric Giacometti et Jacques Ravenne - 4 ko
Le Rituel de l’Ombre d’ Eric Giacometti et Jacques Ravenne

Avril 1945. Le IIIe Reich est sur le point de s’effondrer. Sur ordre de dignitaires nazis, un convoi SS quitte Berlin en flammes pour évacuer de mystérieuses caisses. Au même moment, un professeur de neurologie franc-maçon est sauvagement assassiné par des SS, selon un rituel évoquant la mort d’Hiram, l’architecte du temple de Salomon, le fondateur légendaire de la maçonnerie. Un coup de masse sur l’épaule, un coup sur la nuque, un coup sur le front.

Avril 2005. 60 ans plus tard, au cours d’une soirée à l’ambassade de France à Rome, une archiviste du Grand Orient est exécutée selon le même rituel. Elle travaillait sur des documents d’archives maçonniques pillés par les nazis en France en 1940, récupérés par les Russes en 1945 et rendus aux Francs-Maçons français en 2000. La même nuit, à l’université hébraïque de Jérusalem, un archéologue en possession d’une énigmatique pierre gravée est tué à son tour. Comme Hiram.

Le commissaire et franc-maçon Antoine Marcas ainsi que Jade Zewinski, responsable de la sécurité de l’ambassade de France à Rome, qui déteste les "Frères" vont mener l’enquête ensemble et se trouver face aux tueurs implacables d’une confrérie occulte, la société Thulé, adversaire ancestrale de la maçonnerie.

Une connaissance de l’Art Royal

Cet ouvrage de 384 pages se dévore. L’action y est trépidante ; le lecteur est tenu en haleine sans que les auteurs ne doivent inventer des "trucs" à la Dan Brown.

Selon le Blog Maçonnique (www.hiram.be), un site web rérérence en matière d’information maçonnique (d’ailleurs cité dans le livre), celui-ci peut se lire à 2 niveaux. "Ou vous êtes un "simple" lecteur "profane" de thriller et vous tombez sur un ouvrage bien écrit et documenté (par exemple sur l’anti-maçonnisme en France pendant la dernière guerre), avec une solide intrigue, des rebondissements, des poursuites, et quelques scènes de violence. Ou vous êtes Franc-Maçon et vous vous demandez comment on peut évoquer l’Art royal dans un genre, le thriller, souvent nourri de conspirationnisme, propice aux exagérations et à la caricature".

Or les auteurs "décrivent la Franc-Maçonnerie notamment à travers ses Rituels (Tenue ordinaire, Initiation). Mais, en opposant le commissaire maçon et la responsable de sécurité qui a eu à souffrir du comportement de certains Maçons, ils proposent une vision nuancée de la Franc-Maçonnerie (notamment en évoquant les fraternelles, certaines dérives locales, l’arrivisme maçonnique). Les séquences "explicatives" ne sont pas plaquées dans le récit ; elles y trouvent naturellement leur place et n’en cassent pas le rythme. Sans jouer les pensums, ce thriller réussit à combattre les idées reçues sur la Maçonnerie (comme le rôle des Loges dans la Révolution française)".

Par Jiri Pragman, vivat.be