Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

William Blake : Mélopée

 
samedi 23 juillet 2005.

Si seulement une voix, si seulement des mots
plus puissants que le tonnerre
pouvaient taire les canons de la guerre !

Quand, tremblante de rage
l’âme n’est que démence
Qui se lèvera ?

Quand les âmes des opprimés
luttent dans un climat de violence
Qui se lèvera ?

Quand la main de Dieu s’abat sur ce monde
en une tornade furieuse,
quand d’un léger froncement
Il rassemble les nations
Qui se lèvera ?

Quand le Péché déploie ses ailes immondes
au-dessus du combat
navigue allégrement sur des flots mortels
quand les âmes sont condamnées au feu éternel
quand les démons de l’Enfer applaudissent ceux qui succombent
O ! qui se lèvera ?

Qui osera se présenter devant Dieu ?
Qui en portera l’opprobre ?
Les rois et les nobles l’ont voulu !

Ecoute, Seigneur ! Tes ministres l’ont voulu !

William Blake traduit par Pier de Lune