Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Alors que dehors la pluie tombe

 
jeudi 7 juillet 2005.

Alors que dehors la pluie tombe
Et que descendent des astres désastre de la terre
Un ciel flamboyant comme un regard d’amant
Des lumières comme un océan de perle
Alors que tout s’embrase
Que le ciel rougis comme une fleur en émoi
Alors que s’enflamme le firmament
Tout crépite et tout jaillis
Tout est ternis surtout la vie

Et un murmure s’élève au dessous de la houle
Un doux frisson un abandon
Une façon de psalmodier
Je veux la paix

Assez de cette guerre
Assez des feux d’éclairs
Assez de tout ces peuple meurtris
En irak. ou en Tchétchénie
Assez de larme et de colère
Une prière
Doit éclater
l’Amour et le Respect

Alors que le ciel flamboie
Alors que les feux crépitent
Alors que les larmes se noient
Et pourquoi moi se dit cette mère ?
Et pourquoi moi se dit le paria
Pourquoi faut il laisser parler
Les illuminés de la terre
Ceux qui survivent grâce à la colère
Ceux qui foudroient avec joie
Ils ne sont rien sans cela

Je veux un monde de lumière
Où les seules chaînes sont de l’Amour
Où les élans seront du cœur
Et les serrements du bonheur
Assez de pleurs sur cette terre
Où est ce déjà destination enfer ?
Je n’y crois pas, je n’en veux pas

Assez de cette guerre
Assez des feux d’éclairs
Assez de tout ces peuple meurtris
En irak. ou en Tchétchénie
Assez de larme et de colère
Une prière
Doit éclater
La Paix .

© morjane