Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Alors que l’aube se lève

 
samedi 25 juin 2005.

Alors que l’aube se lève
Sur la pointe des pieds
La vie se réveille ,
tendre pas réveillée
Un pétale de rose
tout juste éclose
Où perle une goutte de rosée
Un papillon vient de naître
Chrysalide éventrée
sur le pétale de rose
qui n’ose pas trop bouger

Alors que l’aube se lève
Sur ce jour enchanté
Le soleil pale encore
se fait encore désirer
La lune baille encore
Allez ma belle
va donc te coucher
Le jour se lève sans bruit
Le soleil achève sa nuit

Alors que l’aube se lève
Sur les couleurs de la vie
Une odeur de jasmin inonde ce matin
Le ciel est si tendre
Qu’il donne envie de croquer
Ce nuage qui passe
Et qui va m’emmener
Là où le doux zéphyr saura le guider

Alors que l’aube se lève
Sur ce jour enchanté
Je regarde ton doux regard
Si Tendres à souhaits
Tu inondes ma vie
D’un immense bonheur
Que je reste immobile
De peur de le troubler.

© morjane