Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Karen Blixen, une odyssée africaine de Jean-Noël Liaut

 
Jean-Noël Liaut nous fait découvrir la véritable personnalité de Karen Blixen cette baronne d’origine danoise dont le livre « Une ferme en Afrique » a inspiré le film « Out of Africa ».
vendredi 10 juin 2005.
 
Karen Blixen - 5.3 ko
Karen Blixen

« J’avais une ferme en Afrique », c’est ainsi que débute le célèbre livre de Karen Blixen, inspiré par son séjour au Kenya de 1914 à 1931, où elle exploita une plantation de café dans ce qui est aujourd’hui la grande banlieue de Nairobi. Magnifiquement interprétée au cinéma par Merryl Strip, Karen Blixen est devenue un véritable mythe. Jean-Noël Liaut nous fait découvrir ce qu’il y a derrière ce mythe en retraçant le singulier destin de cette femme complexe et torturée, cocufiée par son mari et éperdument amoureuse d’un Denys Finch Hatton épris avant tout de liberté.

Liaut montre bien l’écart qui existe entre la véritable Karen Blixen et celle qui est l’héroïne d’Une ferme en Afrique. Si ses admirateurs la décrivent volontiers comme une ardente protectrice des Kikouyous, la tribu sur les terres de laquelle elle s’était installée, ils découvriront qu’elle avait une vision très paternaliste des rapports entre colons et « indigènes » et qu’elle cédait parfois à de curieux préjugés.

De même, cette femme libre en apparence avait un cœur de midinette et rêvait, après son divorce, que son amant la demande en mariage, ce qu’il se garda bien de faire. C’était là une idée qui ne lui était jamais venue. On comprend dès lors mieux pourquoi Karen Blixen a cherché dans l’écriture un moyen d’exorciser ses démons et de lutter contre la solitude. Pour notre plus grand plaisir car Une ferme en Afrique demeure le plus grand livre jamais écrit sur le Kenya. Une excellente biographie qui va à l’encontre des clichés reçus sans écorner véritablement la personnalité de l’héroïne.

Par Patrick Girard, marianne-en-ligne.fr

Jean-Noël Liaut, Karen Blixen, une odyssée africaine, Petite Bibliothèque Payot, 230 p., 8 euros.