Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Khaled : Ya-Rayi

 
On l’avait égaré Khaled, genre pétage de plomb et musique commerciale pour radios FM. 
lundi 6 septembre 2004.
 
Khaled : Ya-Rayi. - 4.1 ko
Khaled : Ya-Rayi.

Après avoir arrosé les années 90 de cinq albums et d’un nombre non négligeable d’excellentes chansons, il a pris le temps de faire une pause de quatre ans comme pour mieux revenir. Pari gagné. Ce nouveau disque,Ya-Rayi, est bourré de bonnes surprises. Il s’ouvre sur une très jolie ballade où s’illustre le piano du grand et doyen pianiste algérois Maurice El Medioni. La voix de Khaled en prend presque des trémolos. On retrouve El Medioni dans H’Mama, reprise des années 50 pour un duo Khaled-Blaoui, créateur du titre. C’est également un vrai bonheur d’entendre une chanson comme Ya Galbi, inspirée de la grande variété jouée dans les cabarets d’Oran. Ou de se laisser porter par Ensa El Ham, imparable valse raï.

C’est dans le folklore algérois que Khaled est allé chercher El H’Mam, reprise d’un standard des années 70, jouée avec un orchestre algérois. Ya-Rayi, le single, ne fait pas tache, équilibré entre groove, rythmes et choeurs orientaux, cuivres et guitare acoustique.

Tout une variété d’inspirations qui permet à Khaled de retrouver sa meilleure voix...

Par Michel TROADEC, ouestfrance.fr

Khaled : Ya-Rayi AZ/Universal, 12 titres, 57 mn.