Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Parler à la lune du soleil de l’été

 
Parler à la lune du soleil de l’été
Et décrocher les étoiles
Pour en faire un oreiller
Tisser dans le ciel un beau fil de soie
Qui me rapproche un peu plus près de toi
samedi 14 mai 2005.

Ecouter le temps qui s’enfuit tout bas
Recueillir les traces que tu laisses pour moi
M’abreuver à la source de ton sourire
Etre si douce à l’écoute de ta voix

Et je file en silence Une toile de soie
Et je recouds les mailles du gouffre
Qui se creuse lorsque je suis loin de toi

Ecouter ton rire jusqu’à en emplir
La terre et le ciel
Personne ne peut plus s’enfuir
La couleur de la vie a empli mon cœur
Du bonheur d’être à toi
Je ne suis que douceur dans ton coeur

Et je danse repense à toi
Et je chante romance
Tu es là si près de moi

Le soleil se fait nuit
Et ma nuit s’ensoleille
Et le temps qui s’enfuit
Nous unis sans bruit
Tendrement doucement

Parler à la lune du soleil de l’été
Et décrocher les étoiles
Pour en faire un oreiller pour toi
Tisser dans le ciel un beau fil de soie
Et déposer mon coeur dans ton coeur
Pour qu’il n’appartienne qu’à toi.

© morjane