Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Star wars : Episode III - La Revanche des Sith

 
La Revanche des Sith est le troisième volet de la prélogie (ou nouvelle trilogie) Star wars initiée par George Lucas en 1999.
vendredi 13 mai 2005.
 
Star wars : Episode III - La Revanche des Sith. - 4.6 ko
Star wars : Episode III - La Revanche des Sith.

Le film relate les événements chronologiquement postérieurs à L’Attaque des clones (l’histoire de l’Episode III prend place huit ans après ceux de l’Episode II) et introduit ceux de Un nouvel espoir. Il aura donc fallu vingt-huit ans à George Lucas pour achever une saga qui reste comme l’une des plus légendaires de tous les temps. "Toutes les pièces du puzzle s’assembleront alors, et les connexions seront établies", explique le cinéaste. "Ce sera le dernier chapitre".

Synopsis

La Guerre des Clones fait rage. Une franche hostilité oppose désormais le Chancelier Palpatine au Conseil Jedi. Anakin Skywalker, jeune Chevalier Jedi pris entre deux feux, hésite sur la conduite à tenir. Séduit par la promesse d’un pouvoir sans précédent, tenté par le côté obscur de la Force, il prête allégeance au maléfique Darth Sidious et devient Dark Vador.

Les Seigneurs Sith s’unissent alors pour préparer leur revanche, qui commence par l’extermination des Jedi. Seuls rescapés du massacre, Yoda et Obi Wan se lancent à la poursuite des Sith. La traque se conclut par un spectaculaire combat au sabre entre Anakin et Obi Wan, qui décidera du sort de la galaxie.

Un épisode sombre et dramatique

Annoncé de longue date par George Lucas comme l’épisode de Star Wars le plus sombre, La Revanche des Sith revient effectivement sur les événements les plus dramatiques de la saga puisque y figurent la chute de la République et la naissance de l’Empire, le passage d’Anakin Skywalker vers le côté obscur et son combat avec Obi-Wan Kenobi, et la disparition de l’ordre des Jedis. Résolument sombre, le film est même le premier volet de la saga à recevoir un classement PG-13 (déconseillé aux moins de 13 ans par le comité de censure américaine. S’il assume totalement cet aspect du film, le cinéaste refuse toutefois de le réduire à un simple déferlement de violence de la part de son héros, Anakin Skywalker. Pour lui, le film s’apparente plus à une sorte de Titanic spatial, et suit avant tout les pas d’un jeune homme faisant les mauvais choix... Une orientation qui devrait d’ailleurs selon lui dérouter les spectateurs... Le compositeur John Williams, à qui le cinéaste avait dévoilé en avant-première le récit, expliquait d’ailleurs dans une interview au magazine USA Today : "George Lucas m’a raconté la dernière partie de l’histoire. Quand je l’ai entendue, je lui ai dit : ’Dépêche toi de le faire, car c’est un dénouement fabuleux’".

L’histoire d’un père et son fils

Si la première trilogie reste avant tout pour les spectateurs l’histoire de Luke Skywalker, la prélogie donne une toute autre dimension à la saga de George Lucas, dont le protagoniste principal devient dès lors Anakin Skywalker / Dark Vador. Le cinéaste et son producteur Rick McCallum, qui ont volontairement souhaité conter l’enfance, l’adolescence et le passage à l’âge adulte d’Anakin en se heurtant parfois à l’incompréhension des fans, espèrent donner avec La Revanche des Sith une tout autre vision de la prélogie et de la saga dans son ensemble. "Ce schéma était principalement destiné à situer les origines des personnages et à expliquer par quelles voies ils aveint abouti à cet Episode IV, souligen ainsi George Lucas. "C’est seulement vingt ans plus tard que j’ai commencé à rédiger pour de bon le prologue en trois volets. La structure de base, ele, a très peu changé : cela a été, dès le début, l’histoire d’un père racheté par ses enfants".

Une nouvelle vision de la saga

Pour George Lucas, "les spectateurs qui regarderont la saga dans sa continuité logique, du premier au sixième épisode, vivront une expérience nouvelle. Ce qui m’a poussé à réaliser les épisodes I, II et III, fut le désir de donner plus d’ampleur à l’aventure d’Anakin, cet homme qui après avoir pris un excellent départ dans la vie, cède aux forces du mal, puis finira par être sauvé par ses enfants. Et c’est très excitant de voir tout cela prendre corps et se mettre définitivement en place".

Près de deux ans de production

Le tournage de Star Wars : Episode III a débuté le 30 juin 2003 à 08h07 très exactement, aux Studios Fox Australia de Sydney. Malgré un tournage principal relativement court (55 jours), il aura donc fallu près de deux ans de production et de post-production pour livrer le film aux spectateurs en mai 2005. Une longue gestation qui a notamment mis la patience de Hayden Christensen à rude épreuve : l’interprète de Dark Vador, grand fan de la saga, ne pensait qu’à une chose, voir le film !

Multiples tournages

La production du film a été divisée en plusieurs parties par George Lucas, adepte depuis Star wars : Episode II - L’Attaque des clones de tournages fractionnés permettant de combler les manques des prises de vues principales et d’approfondir l’histoire. Après le tournage principal durant l’été 2003, l’équipe a donc repris le chemin des plateaux un an plus tard, à la fin de l’été 2004, pour onze jours de raccords à Londres, puis en janvier 2005 pour mettre en boîte les tous derniers plans du film. "Le film diffère sensiblement du scénario de tournage", explique George Lucas. "Lorsque j’observe le déroulement d’uen scène à l’écran, cela m’inspire fréquemment de nouvelles idées narratives, que j’intègre au montage ou à la faveur des retakes. C’est cela qui me procure le plus de plaisir sur un tournage. Je démarre avec un processus de montage et de postproduction "normal", et je le mène aussi loin qu’il m’est possible... et plus encore". "Les films de la saga se démarquent de la stylistique contemporaine et se rapprochent du cinéma des années 30 et 40", ajoute le monteur et ingénieur du son Ben Burtt. "Paradoxalement, le processus par lequel nous aboutissons à cette narration classique est tout sauf traditionnel. George décompose le film en fragments qu’il recombine au fur et à mesure du montage. Ce processus est presque aussi fluide que celui d’un film d’animation".

Une première cannoise

La première mondiale du film s’est tenue le dimanche 15 mai 2005 dans le cadre du 58e Festival de Cannes, où le film était programmé en sélection officielle hors-compétition.

La France bénie par la Force

Programmée le 19 mai 2005 en sortie mondiale, La Revanche des Sith a débarqué sur les écrans français, et seulement sur les écrans français, un jour plus tôt.

Un marathon londonien

Seul cinéma au monde à proposer une telle programmation, la salle londonienne UCI Empire, située au Leicester Square, programmait pour les fans le 16 mai 2005 l’intégralité de la saga sur grand écran, dans l’odre de la sortie des films. Soit plus de treize heures dans une Galaxie lointaine, très lointaine, avec La Revanche des Sith en film de clôture.

Transition

Dernier épisode de la saga, La Revanche des Sith doit bien évidemment assurer la transition entre deux trilogies aux designs et aux univers jusqu’ici très différents. Côté costumes, le look d’Anakin Skywalker devient de plus en plus sombre et de plus en plus "cuir" et se rapproche ainsi du futur costume de Dark Vador, alors que la tunique portée par Ewan McGregor est une réplique exacte de celle portée par Alec Guinness dans la première trilogie. La coiffure de Natalie Portman n’est quant à elle pas sans évoquer les macarons de Carrie Fisher... Autres évolutions : celle des vaisseaux Jedi dont le fuselage évoque celui des futurs chasseurs Tie de l’Empire, et celle des soldats clones dont l’armure se rapproche clairement de celle des stormtroopers impériaux. Quant à la déliquescence technologique entre les deux triptyques -l’univers de la prélogie apparaissant beaucoup plus riche que celui de la trilogie originelle-, il est expliqué par le producteur Rick McCallum comme une conséquence directe de la Guerre des Clones et de l’économie de guerre mise en place par l’Empire.

Source : allocine.com

"Star wars : Episode III - La Revanche des Sith" fait partie de la Saga Star Wars

Date de sortie : 18 Mai 2005 Les films sortis à cette date...

Réalisé par George Lucas

Avec Hayden Christensen, Ewan McGregor, Natalie Portman

Film américain.

Genre : Action, Science fiction

Durée : 2h 20min.

Année de production : 2004

Titre original : Star wars : episode III - Revenge of the Sith