Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Damon Galgut : Un docteur irréprochable

 
En Afrique du Sud, le triumvirat Coetzee-Brink-Gordimer occupe encore la première place mais la relève est assurée. Parmi les nouvelles recrues, voici "Un docteur irréprochable" de Damon Galgut, encore inconnu en France.
jeudi 14 avril 2005.

Né à Pretoria en 1963, il a fait ses gammes à 17 ans,

 
Damon Galgut : Un docteur irréprochable - 7.7 ko
Damon Galgut : Un docteur irréprochable

et a vite compris que le roman était la meilleure façon de radiographier un pays complexe et encore malade, même si l’apartheid appartient au passé.

Sélectionné pour le Booker Prize 2003, Un docteur irréprochable est un récit envoûtant, qui doit autant aux paraboles noires de Coetzee qu’au réalisme fantastique cher à Gracq ou à Buzzati. Nous sommes au bout du bout du monde, au cœur du bush sud-africain, dans un hôpital réduit à un squelette de béton : plus rien n’y fonctionne. C’est là, soudain, que débarque un médecin blanc, Laurence Waters, avec son idéalisme et ses bons sentiments pour seuls bagages.

Face à lui, un autre Blanc, le docteur Frank Ellof, qui a trop de secrets à cacher pour ne pas être désabusé, blasé et parfois cynique - même lorsqu’il est dans les bras de Maria, sorte d’Esméralda africaine. Entre les deux médecins, dans le huis clos de cet hôpital fantôme, un dialogue pathétique va se nouer, au fil duquel surgiront tous les démons de l’Afrique du Sud actuelle. Un pays écrasé par les fardeaux d’hier et désormais livré à la culpabilité et à la honte, aux règlements de comptes et au désordre politique, aux vendettas sauvages et à la contrebande. Loin des optimismes d’usage, Damon Galgut signe un roman dévastateur, totalement désenchanté, qui brûle comme un feu de brousse.

Par André Clavel, lire.fr

Un docteur irréprochable de Damon Galgut
L’Olivier
traduit de l’anglais par Hélène Papot.