Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Entends tu la nuit un murmure qui bruit ?

 
Entends tu la nuit un murmure qui bruit ?
Comme une onde câline elle fuit
Goutte à goutte elle déverse des fruits
Parfumés de baisers pour la nuit
mercredi 6 avril 2005.

Ressens tu les frissons sur ta peau ?
Comme une plume, elle s’agite, papillon,
Elle chatouille et s’amuse guerrière
Incendiaire elle est fine et légère

Entends ses doux pas qui s’en vont ?
Faire le tour de la nuit qui s’étire
Comme un fil, araignée, elle tisse
Les étoiles dans ton cœur endormis

Respires tu les effluves de son cœur ?
De la myrte de l’encens du jasmin
Une odeur un parfum sort de l’ombre
Il s’allonge tu tournoies
Elle tombe dans tes bras

Et que vienne la nuit
Et que s’emplissent les bruits
Des étoiles qui s’enflamment
Du sourire qui s’emplit
De la lune qui caresse
Et du vent qui emporte avec lui
La douceur des doux cœurs amoureux

Doucement viendra la nuit
Doucement comme la pluie
Elle partira laissant place à l’aurore
Qui éclora telle une rose sur toi
Caressant de son doux voile
Le sourire de ton si beau regard
Pétale de toi sera le jour

© morjane