Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Elle était là le regard droit

 
Elle était là le regard droit
Un peu perdu un peu tendu
vers je ne sais quoi
Elle avait vécus tant d’aventures
Elle avait voyagé à ses cotés
jeudi 3 mars 2005.

Elle était là assise et pourtant
Devant ses yeux défilait sa vie
Une enfance heureuse puis un jour le drame
Plus de maman et que des larmes
Vers le paradis elle était partie

Une autre femme est venue
Une saleté qui l’a détesté
Etre souffre douleur sans une caresse
Pas de tendresse regard lointain
Mais malgré cela elle était droite
Elle acceptait avec grandeur
La vie meurtris qui l’a blessé

Elle s’évadait regard lointain
Elle s’en irait, un beau matin
Et puis un jour on la fiançait
Avec un notable du coin
Pleins de projets fait pour elle
Une belle maison tout à profusion
Elle sera sa femme c’était ainsi
On obéit et on dit oui

Et puis un jour signe du destin
Son beau regard croisa comme ça
Celui d’un étranger au regard si doux
Amoureusement il l’a conquit
La rendit gaie et resplendissante
La regarda avec tant de tendresse
Que rien jamais ne put les séparer

Elle s’est enfuie en laissant tout
Quittant sa ville et tout et tout
Il l’épousa et puis eurent de beaux enfants
Vécurent heureux main dans la main
Et puis encore signe du destin,
Il est parti au Paradis un beau matin
La laissant seule face à leur chemin

Elle est assise et perle une larme
Elle pense à lui, ça c’est certain
Il est si loin, loin de tes bras
Papa

© morjane