Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Une pluie qui s’avance

 
mardi 11 janvier 2005.

Une pluie qui s’avance
Et des larmes qui dansent
Une pluie qui me noie et pourquoi ?
Une goutte de pluie une caresse de vie

Comme une goutte donné au fond du désert
Une goutte pour aimer
Et au loin le miaulement d’un chat
Qui s’affole et se désole
D’être trempé aussi

Une pluie qui s’avance
Et des lames qui me lancent
Une goutte qui s’accroche
Et me brise pourquoi ?

Un éclair une lumière
Un univers en colère
Et la pluie qui se danse de moi
Elle se dandine et m’élance
Elle se moque de moi
Elle me noie et me broie pourquoi ?

Suis-je la proie ou est ce l’ombre qui danse
Est-ce le choix qui s’offre à moi
Une lance qui danse et s’enfonce en une danse
Qui s’enfonce et me broie
C’est son choix

Elle pénètre tout mon être
Etre celle qui danse ou
Etre celle qui sans vie s’est enfuit sans la nuit
Dans la lumière de l’éclair
Sans un bruit

Est-ce la proie de l’ombre qui bondit
Est ce l’ombre d’un choix qui me poursuit
Comme une goutte de vie
Une goutte de pluie sans un cri
Une goutte dans la nuit,
S’est enfuit

© morjane