Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

être ou ne pas naître ?

 

être ou ne pas naître ?
La question ne se pose pas vraiment.

La naissance d’un enfant est un don du ciel
C’est une bénédiction.
Il est souvent le fruit d’un amour
Qui si l’amour s’en va

lundi 23 septembre 2002.

Le fruit reste et grandis
C’est une promesse du futur
Mais ce n’est pas une assurance retraite

Un enfant c’est beaucoup de tracas
Beaucoup de nuits blanches
Mais beaucoup de joie
Aussi

Attendre un enfant
Est merveilleux pour une femme
On le sent bouger
Vivre en nous.
On le sent qui donne des coups de pieds
Et qui s’inquiète
quand on est fatiguée.

Si on est triste lui aussi
C’est pour cela qu’il faut déjà
Lui parler
Lui expliquer le pourquoi
Du comment

Pourquoi on peut être triste
pourquoi
on peut être gaie
Et déjà il faut lui faire
Plaisir
Ce n’est pas difficile
Il faut prendre soin de soi
C’est tout

Et puis vient le moment
Où il se décide
A venir chez nous
Il a pas envie
De quitter son nid
Ou il est très préssé
Et arrive
avant le moment prévu

Mais quand il apparait
Tout est oublié
Les nuits d’angoisses
Les nuits de tristesse
Les doutes et les craintes
Il est là

Entend tu sa voix ?
Claire et chantante
Et tu le regardes
et il te souris
Et tu lui murmures doucement
Et ! oui je suis ta maman
Et il s’installe dans les bras
Et nous ne formons
Qu’un pour un tendre instant
Il vient se lover
Contre la peau tant aimée
Il reconnait la chaleur
Qui l’a tant portée

Et là a cet instant là
On se dit que oui
Rien ne vaut la vie
D’un enfant

© morjane