Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Dans le silence de mon coeur

 
(JPEG)
lundi 18 août 2003.

Dans le silence de mon cœur
Ne pousse aucune fleur
Juste des épines en pleurs
La vie a quitté
Cet espace qui battait
Reste un sol sec à pleurer

Dans le silence de mon cœur
j’ai eu peur
Je me suis réfugié
Dans la nuit me suis sauvé
J’ai voulus me cacher
Et puis à quoi bon
Fuir sans raison
Juste l’abandon

Dans le silence de ma peur
Je me suis pelotonné
Juste là sans penser
Pas prier oublier
Et attendre

Dans le silence de mon cœur
Rien n’a plus d’importance
Trop de peur fait plus peur
Je suis à l’abri de tout
A quoi bon se mentir ?
Ce qui a été restera
La laideur des cœurs

Peu m’importe

Ma douceur restera
Ma terreur m’enveloppera
Je pourrais avancer
Ce qui était ma lumière
Est en moi
Même éteint c’est en moi
Cette tendresse insufflée
Est en moi je le sais

Peu importe les mots
Je connais mes défauts

Je veux voir la lumière
Même briller de travers

morjane