Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Flic floc faisait la pluie sans un bruit

 
dimanche 28 novembre 2004.

Flic floc faisait la pluie sans un bruit
Une feuille d’automne qui descend et frissonne
Un sourire sous le vent tournoie lentement
Une toile d’araignée qui veut vite l’attraper
S’est posée là
Un merle imprudent qui saute en riant
Ne voit pas le chat perché qui le guette
Patiemment
Une goutte de pluie qui s’éveille sans bruit
Qui inonde la vie infinie

Je contemple le ciel de l’aube
La lune en un tendre croissant
S’en va élégamment
Laissant les gourmands
A leur faim

Le jour se lève
bonsoir la lune
A ce soir ma belle
Je serai là, fidèle
A contempler le ciel
En rêvant

Le chant qui s’éveille
En un doux ronronnement
Est le sifflet de la ville
Qui s’étire assurément

La ville dort et j’adore
Entre lueur et ombre
Voir le jour se lever

Regard au loin, sourire en coin
Une odeur de café et un doux baiser
Vont doucement te réveiller

Le jour peut se lever
Une belle journée vient de naître...

© morjane