Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Le mot doux

 
mercredi 17 novembre 2004.

Le mot doux
Sans un bruit s’est envolé
Comme un fou il s’est réfugié
Sur ton cou

Mon sourire
Quand je l’ai aperçu ainsi
Tout blottis contre ta peau
Accrochée comme une épave
A l’océan de ton amour

Mon bisou
S’est envolé s’est sauvé
Sur toi s’est posé
Près du mot doux
Pour le rendre jaloux

Une caresse
Légère comme de la soie
A volé comme un pétale de moi
S’est sauvé pour se réfugier sur ton dos
Frissonné en un credo de je t’aime

Ma joie
De sentir cette douceur de toi
Qui s’installe et qui vole comme un diamant de toi
Inaltérable et si puissant
Dans la nuit dans le froid
Il m’emporte et me broie
Je ne suis que poussière de toi

Et je vole
Comme un mot doux, une caresse, un sourire
Un bisou
Et je me réfugie en toi
Dans la joie

morjane