Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Quand le vent sur la plaine

 
lundi 11 octobre 2004.

Quand le vent sur la plaine
Emporte dans ses bras
La feuille d’or de mon coeur
Que la nuit a déposé sur toi

Quand le doux chant des abeilles
Butine tout le miel
Et câline de leurs ailes
L’empreinte de tes lèvres

Quand l’ombre de ta main
Effleure du bout des doigts
Ma peau parfumée de jasmin
Qui exhale de toi

Quand la mélodie du soleil
Résonne de l’écho de ta voix
Et traverse, farandole,
L’océan de mes pas
Pour me guider jusqu’à toi

Quand l’univers se fait terre
Et la paix devient familière
Que la lumière resplendit
Comme un ciel de capucine
Qui tapisse mon coeur

Le jour peut se lever
Et resplendir de clarté
Ma journée sera belle
Puisqu’elle irradie de toi.

morjane