Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Amertume

 
mercredi 16 avril 2003.

L’amertume laisse en moi
Comme un goût de chagrin
Un instant fugitif
Une ombre qui passe et s’en va loin
Et cet ombre a laissé
Une trace que l’oubli
De ma nuit gardera

Et le temps passe et l’amertume resta
Toujours aussi vive
Qu’un ruisseau célébrant le printemps
Et la cicatrise ne cicatrisa pas
L’oubli oublie
De ne plus être la
Ma mémoire perforée
De ces mots éclata en un silence
Assourdissant
Amertume
Qu’as tu fais de moi ?

Et le temps et le temps passa
Ne laissant plus de trace en moi
Et puis au détour d’un moment
Ma pensée s’envola
Et se nicha là
Amertume amertume
Je reviens ...de loin

morjane