Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

La beauté de ton sourire

 
Contemplant à perdre haleine la beauté de ton sourire
Tu me pares de miel, moi ta fleur de corail
Le triomphe qui m’entoure doucement m’éblouit
Je t’aime à en perdre le souffle et cela sans un bruit
vendredi 30 juillet 2004.

Le ciel qui m’accompagne est celui qui me prie
Le bonheur de t’aimer rejaillit dans mon être
Les gouttes qui s’enchaînent et redeviennent vie
Elles percent mon cœur et m’inondent en un suave bruit

La nuit devient doux rempart à l’oubli
Les mots se font murmures et le silence s’enfuit
Tout devient opulence luxe et galaxie
Mes yeux remplis d’étoiles me disent que oui
Tu brilles de mille feu je succombe c’est ainsi

Mille flammèches d’or embrasent ma peau
Ces promesses de caresse iront me noyer sans repos
Incendieront mon âme et frissonner mon dos
L’air devient incendiaire, il fait soudain si chaud

Une tempête de joie m’inondera c’est certain
La fraîcheur embaumera délicatement tes mains
Mille explosions subtilement nous caresseront
Et ainsi en douceur nous sillonnerons
Des terres lointaines et des vagues soudaines
Des mets inconnus aux odeurs si tenus
Des rivages inexplorés nous ferons naviguer
Bien au-delà des monts et des vaux.

Subtile sensation et mystique passion
L’air si chargé de tendresse et de mots caressés
Le temps suspendra son envol pour laisser place
Au triomphe de l’amour à en perdre la raison

© morjane