Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Le vent dans les saules

 
Le vent dans les saules
Souffle la chanson du bonheur
Onde câline et mutine
Elle fredonne les paroles de nos cœurs
Le vent notre allié virevolte à son gré
Il caresse et fredonne dans un bruissement de feuilles froissées
Nos doux cœurs unis en un baiser
lundi 12 juillet 2004.

La chanson aux cent paroles et si pleine de sens
Elle encense et recense nos doux mots compilés par amour
Elle frissonne et emporte tourbillon de nos serments
Nos promesses de l’instant nos caresses mes faiblesses
L’abandon si constant de ma nuit vers ta vie

Comme un bruissement d’ailes je m’envole en chantant
La douce complainte du bonheur de la vie
Les larmes qui me baignent sont l’assaut de mes égarements
Tu es là si présent je revis à chaque instant

Le regard vers l’azur je frissonne en te contemplant
Tu es là, regard de braise, tu m’illumines en souriant
Mes yeux scintillent de mille paillettes et font des pirouettes
Pour te charmer
J’aime ton rire qui éclate il m’inonde de perle de diamants
Et me pare comme une princesse vêtue de nuages de tendresse
Royalement

L’encens de volupté flotte en nos coeurs à tout jamais
Relents d’effluves de tendresse
Parfumés aux mots d’amour murmurés
Parfois crié chuchotés caressés et même volés
Ces mots en forme de fleurs de tendresses
Sèment en leur coeur
D’autres promesses de bonheur
Plus de temps, plus d’heure
Du bonheur et l’éternité pour les entonner.

© morjane