Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

L’attentat

 
samedi 14 février 2009.

Attend n’attends pas la mort
Tu sèmes le désespoir et les larmes
Encore
Toujours au nom de je ne sais quoi,
Toi-même tu ne le sais pas.

Oh ! non ce n’est pas aveugle
C’est un regard de borgne qui écorne
La réalité
Tu es tant de haine et si peu de peine
Tu ne sais que tuer
Tu es ce que nul être aspire à devenir
Tuer et meurtrier
Tirer exploser
La mort semer
Sans cesse
Sans allégresse

Et non ce n’est pas la volonté de Dieu
Lui il sait tout
Et te voit
Qu’est ce que tu crois ?
A rien c’est le néant
La destruction

Pour autant
Ton combat est perdu d’avance
Jamais tu ne vaincras
Jamais tu ne terroriseras
En face de toi
Toujours tu trouveras
Une force qui ne se mesure pas
Un amour que tu ne soupçonnes même pas
Une résistance qui jamais ne faiblira.

@morjane