Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Un instant sans fin sans début

 
vendredi 18 juin 2004.

Un instant sans fin sans début sans entrave et sans lien
Un moment suspendu au cœur de tes lèvres
Un moment merveilleux où nous étions nous deux
Unis par cette envie du beau et de la vie
Et je puise sans fin les appels du large
Les instants lumineux qui creuse ma mémoire
Je revis ce mystère qui nous a réunis
Et je compte les lumières de ma vie

Un instant un moment une route un passage
Une voie qu’on emprunte le sourire serein
L’air frappe et emporte l’harmonie de la vie
Tout n’est que paysage embelli par tes yeux
Je découvre attendris l’aube de ton sourire
Cette caresse diaphane qui me pare de toi
Je regarde les montagnes et je pense à cette chance
De gravir avec toi le plus beau des paysages
Ton visage

Un instant un moment une nuit une vie
Où se mêle le désir le plaisir et je rougis
Tout est impalpable si soudain si intense
Les aiguilles de la vie se sont tues, elles aussi
L’air soudain me semble si léger
Une caresse en or d’un regard familier
Une empreinte de ta voix s’est incrustée en moi
Je gravis ton visage et me repose sur tes lèvres
Douces caresses fragiles et si fines de la nuit

Un instant gravé au fond de ma mémoire
Un instant.... un moment.... une nuit.... Toute la vie

© morjane