Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

L’Abbé Pierre est mort

 
L’Abbé Pierre est décédé ce matin à 5h25 à l’hôpital militaire du Val de Grâce où il avait été admis la semaine dernière pour une infection pulmonaire. Le Fondateur des compagnons d’Emmaus et inlassable défenseur des pauvres avait 94 ans.
lundi 22 janvier 2007.

L'Abbé Pierre (JPEG)

L’Abbé Pierre, né Henry Grouès, le 5 août 1912 à Lyon, entre chez les Capucins en 1931 après avoir fait don de tous ses biens. En 1938, l’Abbé Pierre devient prêtre. En 1941, l’Abbé Pierre aide des Juifs à échapper aux Nazis et devient résistant ; capturé par l’armée allemande, l’Abbé Pierre s’évade et va à Alger où l’Abbé Pierre rencontre le Général de Gaulle.

En 1949 l’Abbé Pierre accueille chez lui des sans-abris et l’Abbé Pierre fonde Les Compagnons d’Emmaüs". L’Abbé Pierre, en 1954 alors que l’hiver est terriblement froid et que des sans-abris meurent chaque nuit dans la rue dans l’indifférence générale, L’Abbé Pierre lance un appel à la radio, "l’insurrection de la bonté". L’Abbé Pierre demande un milliard de francs. Trois semaines plus tard, ce sont 10 milliards qui sont votés pour construire 12.000 logements pour les plus défavorisés.

En 1988, l’Abbé Pierre crée la Fondation Abbé Pierre pour le logement des Défavorisés, son action à travers Emmaüs couvre une quarantaine de pays.

Le 1er février 2004, cinquante ans après son appel pour "l’insurrection de la bonté", l’Abbé Pierre réitère son appel, et s’engage avec Emmaüs pour un nouveau "Manifeste contre la pauvreté" dans un pays où il y a cinq millions d’exclus, dont un million d’enfants.

Homme de cœur et d’actions, l’Abbé Pierre a fait de sa vie un combat contre la pauvreté en faveur des déshérités et l’Abbé Pierre restera dans les cœurs à jamais.

Juliette, poesie-amour.com