Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

L’obésité progresse en France

 
L’obésité est devenue une épidémie qui touche un tiers des français. Une enquête ObEpi 2006 révèle que 19,81 millions de français sont en surcharge pondérale ou obèses.
jeudi 21 septembre 2006.

L'obésité progresse en France (JPEG) A l’instar de nombreux pays, l’obésité progresse et touche de plus en plus de français de toutes les générations. En neuf ans, la population a grossi en moyenne de 2,1 kg , a grandi de 0,4 cm, et a vu son ventre s arrondir de 3,4 cm en moyenne.

Concernant l’obésité, l’enquête ObEpi 2006 vise a chiffré l ’ effet générationnel a commenté le Pr Arnaud Basdevant, spécialiste de la nutrition (Hôtel Dieu, Paris) qui a coordonné l ’ étude avec le Dr Marie-Aline Charles, épidémiologiste (Inserm). « Toutes les générations sont touchées, mais on devient obèse de plus en plus tôt, ce qui fait craindre des conséquences plus importantes et plus précoces pour les jeunes générations » , explique le praticien .

Une alimentation trop riche en protéines, la sédentarité, sont les principaux facteurs qui influent sur le poids de l’enfant et le prépare à devenir un adulte souffrant d’obésité. La fréquence de l ’obésité reste inversement proportionnelle aux revenus (près de 19 % des sujets affectés dispose nt de moins de 900 euros, 18 % entre 2.900 et 1.200 euros, contre moins de 5 % à partir de 5.301 euros). Aucune région n’est épargnée par la progression de l ’ obésité mais le Nord reste l e plus fortement touché en 2006 (18,1 %) suivi par l ’Est (14,1 %) et le Bassin Parisien (13,4 %). qui s’installe peu à peu dans l’obésité.

L ’obésité progresse plus vite chez les femmes, une différence d’avec les hommes relevée essentiellement avant 45 ans. En revanche, depuis trois ans , la fréquence du surpoids se stabilise mais concerne tout de même environ 13,9 millions de Français de 15 ans et plus (29,2 % d’entre eux).

Pour avoir une idée de sa surcharge pondérale ou pas il faut calculer son IMC ou indice de masse corporelle.

Rappelons que le rapport poids-taille s’obtient en divisant le poids (en kg) par la taille (en cm) au carré (soit, pour un individu qui pèse 70 kg pour 1 m 66 70/1,66 x 1,66 = 25,4) ; la normale variant entre 18,5 et 24,9, le surpoids commençant à 25 et l’obésité à 30.

Laurence, poesie-amour.com