Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Nuits sombres

 
jeudi 25 mars 2004.

Nuits sombres
Homme de l’ombre tombe
Sort
M’emporte
Creuse à ma porte de l’oubli
Un trou
Je tombe atone muette
Statuette
Je prie

S’enfuis sans bruits
Sans cris
Silence
Déchire ma peine
Serine la reine
Lève toi donc
Sort de l’ombre
Arrache l’oubli de ta nuit

Détalle
Fatal
Infernal
Ce bruit
Eclate,

se disloque
Mon âme
Infernal
Se pâme
La femme
Idéale

Erre pauvre ère
Mystère
Frappe à ma porte
Lumière
Qui cligne
Qui fait signe
Illumine
Jeté obscurité
S’enfuis
Sans bruit

Eclair
Fais la fière
J’éclaire , je vis.

morjane