Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Bronzer en toute sécurité avec les autobronzants

 
Bronzer en toute sécurité est désormais possible avec les nouvelles générations d’autobronzants qui permettent de controler l’intensité du hâle jour après jour.
vendredi 2 juin 2006.

Bronzer en toute sécurité avec les autobronzants (JPEG) Une peau bronzée est aujourd’hui synonyme de style de vie sain, dynamique et sportif. Avec un peu de couleur et on a tout simplement l’air plus belle et on se sent mieux.

Le principe de l’autobronzant est simple : à chaque application, la couleur de la peau s’intensifie. Il suffit donc de renouveler les applications pour accentuer le hâle. Selon les produits, l’effet de la coloration est visible dès la première application ou après deux ou trois jours d’utilisation. Elle atteint son maximum au bout de quatre à six jours. Une façon sûre d’éviter les mauvaises surprises : le produit agit lentement mais sûrement au fil des jours. Du coup, quelle que soit la carnation, le résultat reste naturel.

Un hâle léger et sous contrôle... Cette équation gagnante explique aussi l’arrivée des nouveaux laits hydratants autobronzants en passe d’inonder le marché. Leur objectif ? Apparaître comme une alternative aux autobronzants classiques et séduire les réfractaires, aussi bien celles qui ont gardé un mauvais souvenir de leurs expériences passées que les débutantes qui n’osent pas sauter le pas.

En clair, faire tomber les craintes des récalcitrantes face aux désagréments qui ont fait la mauvaise réputation des autobronzants : peau déshydratée, odeur désagréable, traces zébrées. « Les effets secondaires attachés aux premières générations de produits ont découragé de nombreuses femmes, confirme Minh Tran-Kim, chef de groupe soin de la peau de Garnier France. En permettant d’entrer sur ce marché par la promesse de base du produit, à savoir l’hydratation, ces nouveaux soins lèvent les derniers freins à l’utilisation de l’autobronzant. » Mieux qu’un hydratant, ce produit à double bénéfice a pour vocation de créer un nouveau geste quotidien chez toutes celles qui souhaitent garder un effet bonne mine en toute saison. Pas de risque de saturation : la couleur obtenue s’estompe au bout de vingt et un jours avec le renouvellement naturel de la peau.

Elisa, poesie-amour.com