Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Michael Moore poursuivi par un vétéran

 
Michael Moore est poursuivi par un véteran de l’armée US qui s’estime humilié, bafoué par sa représentation dans le film documentaire Fahrenheit 9/11, sacré Palme d’or au festival de Cannes 2004.
vendredi 2 juin 2006.

Michael Moore poursuivi par un vétéran (JPEG)

Michael Moore se retrouve poursuivi par le Sgt Peter Damont, garde national de Middleborough, Massachusetts qui a perdu ses deux bras lorsqu’un pneu d’un hélicoptère Black Hawk a explosé alors qu’il en assurait l’entretien en compagnie d’un autre réserviste.

Sgt Peter Damon est un combattant de l’Irak qui est apparu dans le documentaire au travers d’une entrevue qu’il a accordé à l’émission NBC’s Nightline Damon a été intérrogé sur un nouveau calmant que les militaires employaient sur les vétérans blessés. Il dit que dans le documentaire Fahrenheit 9/11 où cet interview est reprise, il est dépeint comme quelqu’un qui se plaint et qui condamne l’action en Irak du gouvernement Bush et que ce film le montre comme un pacifiste ce qu’il réfute se voulant patriote et pour l’effort de guerre du gouvernement Bush. De plus il dit que son autorisaiton n’avait pas été donné bien que légalement Michael Moore n’avait pas besoin de la demander.

Sgt Peter Damon a donc déposé plainte contre Michael Moore et Miramax Film Corp. et demande des dommages de 75 millions$ en raison de la « perte de réputation, de détresse émotive, d’embarras, et d’humiliation personnelle » Son épouse poursuit également Michael Moore et Miramax Film Corp pour 10 millions $ en raison de la détresse émotionnelle provoquée par la détresse émotionnelle de son mari à la cour supérieure de Suffolk, Massachusetts.

Michael Moore n’a pas tenu à commenter ce dépot de plainte.

Aurélie, poesie-amour.com