Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Christophe de Ponfilly est décédé

 
Christophe de Ponfilly, écrivain, réalisateur ,grand reporter, documentariste, spécialiste de l’Afghanistan s’est suicidé à l’âge de 55 ans.
mercredi 24 mai 2006.

Christophe de Ponfilly est décédé (JPEG) Christophe de Ponfilly, lauréat du prix Albert-Londres, spécialiste de l’Afghanistan avait cotoyé le Commandant Massoud qui a été assassiné quelques jours avant le 11 septembre.

Christophe de Ponfilly était le fondateur de l’agence de presse Interscoop, qu’il dirigeait avec Frédéric Laffont, et de la société de production de longs-métrages Albert Films. Il a écrit plusieurs livres : Le Clandestin dans la guerre des résistants afghans (Robert Laffont, 1985) ; Poussières de guerre (avec Frédéric Laffont, Robert Laffont, 1990) ; Massoud l’Afghan (Éditions du Félin/Arte Éditions, 1998) ; Vies clandestines, Nos années afghanes (Florent Massot, 2000) ; Lettre ouverte à Joseph Kessel sur l’Afghanistan & Une envie de hurler (Bibliophane, 2002) ; Scoops (Éditions du Félin, 2002). Christophe de Ponfilly dirigeait par ailleurs la collection « Les hommes de notre temps » aux éditions Bibliophane.

Christophe de Ponfilly venait de publier au début du mois chez Albin Michel un roman inspiré d’un fait réel, "L’étoile du soldat", qui racontait l’histoire du revirement d’un soldat russe, fait prisonnier par la résistance afghane et qui finit par épouser la cause de ceux qu’il est censé combattre.

Christophe de Ponfilly devait en faire une fiction car "Je pense qu’une caméra peut être une arme bien plus efficace qu’une kalachnikov" et ainsi tout au long de sa vie il a témoigné. En vingt ans, Christophe de Ponfilly a réalisé plus de quarante films.

Lillanna Champenois, secrétaire générale de la rédaction de l’agence Interscoop assure que Christophe de Ponfilly avait "beaucoup de projets".

Christophe de Ponfilly était père de quatre enfants.

Laurence, poesie-amour.com