Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Au creux de ton épaule

 
mardi 6 avril 2004.

Au creux de ton épaule
C’est si doux de poser mon cœur
Hormis le vent du sud
Il n’y a que nous deux
Blottis tout contre toi
J’écoute ta douce voix
Elle résonne à mon oreille
Que j’aime vivre de toi
L’écho de tes doux mots
Me dit « viens tout contre moi »

Pas besoin de long discours
Juste tous tes gestes d’amour
Mon regard qui se noie
A force de penser à toi
Tes bras qui me protègent
Que je m’échappe vers toi

Pas besoin de long discours
Juste tes mots d’amour
D’un air maladroit
Tu fais un lit pour moi
Au creux de ton épaule
Je n’ai plus jamais froid
Je suis bien à l’abri
Bien loin de tout soucis

Au creux de ton épaule
Je respire la vie
Ne reste que le bruit
De mon cœur qui s’emballe
La douceur est ma nuit
Poussière d’étoiles je suis

© morjane