Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Si j’étais en Chine l’orchidée

 
Si j’étais en Chine l’orchidée
Tu m’offrirais
Rouge pivoine je deviendrais
Le narcisse au panier tu jetterais
dimanche 25 avril 2004.

Langage des fleurs
Langage de mon cœur
Emportes moi jusque dans tes bras

La rose jaune fanerait
Toute seule désespérée
Cœur infidèle point d’accès
A tes baisers.

Un lit de tulipes nous accueillerait
Et quand l’iris de la Lune arrivera
Un myosotis te donnerais

Une rose rouge nous tiendrait compagnie
Bercée de jasmin de tes tendres câlins
A l’ombre du cerisier, je murmurerai
Au vent le bonheur d’être primevère en ton coeur
L’air embaumera de tant d’amour pour toi
Que du temps cet infidèle coulera
Des larmes de mimosa

Un lit de marguerite je composerai
Te laissant le choix de les effeuiller
Pétale de joie, moi l’églantine
Je succomberai à tes baisers...

Douces fleurs toutes en couleur
murmurent mes "Je t’aime" de bonheur
Parfument mes mots de tendresse
Pour caresser ton coeur
Et te remplir de caresses.

© morjane