Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Michael Jackson contraint de vendre son catalogue musical

 
Michael Jackson lourdement endetté négocie pour obtenir un prêt qui pourrait lui être accordé à condition d’accorder une option d’achat à Sony Corp sur la moitié de son prestigieux catalogue musical, l’autre partie appartenant déjà à Sony corp.
jeudi 13 avril 2006.

Michael Jackson négocie pour ne pas tout perdre (JPEG)

Michael Jackson avait, selon le Los Angeles Times, contracté un prêt de 200 millions de dollars, racheté à une banque en avril par l’établissement financier Fortress Investment.

Ce prêt, arrivé mardi à échéance, serait gagé sur la part que Michael Jackson possède à égalité avec Sony dans la société Sony corp qui détient les droits sur quelque 4.000 chansons. Part que des documents judiciaires avaient évalué à quelque 500 millions de dollars lors du procès du chanteur pour attouchements sexuels sur mineur de février à juin dernier. Parmi les titres dont Sony corp détient les droits, plus de 250 des Beatles, outre ceux de Michael Jackson lui-même.

Sony corp est aussi sur le papier propriétaire du fastueux ranch de Neverland dans le centre de la Californie.

Selon le L.A. Times, qui cite des "sources" anonymes, les avocats de Michael Jackson négocient actuellement avec Fortress pour éviter un défaut de paiement, qui forcerait la star à vendre ses biens pour obtenir des liquidités. Ils cherchent à assurer une prorogation du prêt de six mois, tandis que le créditeur insisterait sur un taux de 9,5% équivalant à des intérêts de 1,5 million de dollars par mois.

Fortress détient en outre une autre créance de 70 millions de dollars auprès de Michael Jackson, qui n’est pas encore arrivée à terme, a indiqué le journal.

Aurélie, poesie-amour.com