Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Pérou, de l’art de Chavin aux Incas

 
Pérou, de l’art de Chavin aux Incas expose du 5 avril au 2 juillet quelque 200 chefs d’oeuvre représentant trois mille ans d’art venus d’une quinzaine de musées péruviens à découvrir au Petit Palais.
vendredi 7 avril 2006.

Pérou, de l'art de Chavin aux Incas (JPEG)

Nous avons voulu montrer que le Pérou précolombien, ce n’est pas seulement les Incas, loin de là", affirme Patrick Lemasson, commissaire scientifique de l’exposition. "Les Incas, c’est un siècle dans l’histoire du Pérou. Ici, nous avons plus de 3.000 ans d’histoire, avec ce que l’on appelle l’horizon formatif qui démarre à 1.500 av J.-C.", ajoute-t-il.

L’exposition, composée autant de céramiques que de tissus précieux ou pièces d’orfèvrerie en or, propose un parcours chronologique qui cherche à concilier l’extraordinaire diversité des treize cultures présentées. Celles-ci, quelquefois au même moment, présentent des expressions différentes selon qu’elles sont côtières ou andines, établies dans le nord ou dans le sud.

La première partie met ainsi en parallèle les céramiques noires ou sombres de la culture Cupisnique du nord avec le "foisonnement coloré" des céramiques et des tissus du sud, dont de magnifiques "mantos", ces tissus qui entouraient les momies, issus de la culture Paracas.

Une large place est donnée à la culture mochica (nord), une des plus connues en raison de ses "vases-portraits" de personnages très réalistes et de ses céramiques ocres et rouges représentant des animaux fantastiques, des fruits ou des scènes érotiques.

Recuay, la seule culture ayant utilisé la pierre pour la sculpture, précède l’éblouissement des pièces d’orfèvrerie en or - couronnes, colliers et pendants d’oreille - des cultures Sican-Lambayeque et Chimu, dont les orfèvres étaient si habiles qu’ils furent déportés à Cuzco par les Incas, précise M. Lemasson.

Tous les jours de 10H00 à 18H00, sauf les lundis et jours fériés, nocturne le mardi jusqu’à 20H00 .

Aurélie, poesie-amour.com