Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

L’âge de glace 2 pour fondre sans modération

 
L’âge de glace 2 de Carlos Saldanha est une réussite et offre des rires et du divertissement pour fondre de plaisir sans modération.
mercredi 5 avril 2006.

L'âge de glace 2 de Carlos Saldanha.  (JPEG)

Quel bonheur de retrouver le trio que formaient Manny, le mammouth entêté au cœur d’or, Diego, le tigre aussi perfide et redoutable que sa grande "sœur" Bagheera, et Sid, le paresseux boulet, ridicule malgré lui sans oublier le légendaire Scrat petit rongeur maso et malchanceux, dans de nouvelles péripéties encore plus nombreuses toujours et plus que jamais obsédé par sa quête de noisettes. De nouveaux personnages se joignent à cette joyeuse équipe Ellie une femelle mammouth élevée comme un opossum, et ses deux « frangins » hyperactifs, Crash et Eddie .

Après une ère glaciaire qui aura duré peu de temps, les animaux préhistoriques sont maintenant menacés par la fonte des glaciers. Ils entreprendront alors un long voyage périlleux afin de trouver une arche improvisée à même un tronc d’arbre et ainsi échapper à l’inondation qui s’annonce. Au cours de ce périple, plusieurs difficultés gênent nos protagonistes. Diego le tigre a une peur bleue de l’eau, Sid le paresseux veut obtenir le respect de ses amis et Manny le mammouth croit être le dernier survivant de sa race. On se permet donc ici d’aborder avec humour et légèreté les thématiques du réchauffement de la planète et de la perpétuation des espèces en voie d’extinction.

Seul aux commandes cette fois (son coréalisateur Chris Wedge, qui signa également avec lui l’an dernier les très réussis « Robots », n’est plus ici que producteur exécutif), Carlos Saldanha a su en effet retrouver le miraculeux équilibre de poésie, de rythme, d’invention et d’humour de « l’Age de glace » n°1, coup d’essai-coup de maître des studios Blue Sky, le département de la Fox qui se lançait alors dans l’animation de synthèse.

Laurence, poesie-amour.com