Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Jackie McLean est décédé

 
Jackie McLean, saxophoniste alto de jazz américain est mort vendredi des suites d’un cancer. Il avait notament joué avec Miles Davis et Sonny Rollins.
mardi 4 avril 2006.

Jackie McLean est décédé (JPEG)

Jackie McLean, John Lewnwood McLean, est né à New York le 17 Mai 1931 dans une famille de musicien et a commencé le saxophone à l’âge de 14 ans.

En 1951, il joue avec le sextet de Miles Davis. Dig, un morceau de sa composition, devient vite un classique. Il joue ensuite avec les formations de Charles Mingus, d’Art Blakey et de bien d’autres, mais comme nombre de ses confrères alors, le musicien est englué dans ses problèmes de drogue et sa carrière en souffre.

En 1968, Jackie McLean découvre l’islam, se désintoxique et obtient un poste d’enseignant à l’université d’Hartford, où il sera nommé, en 1972, chef du département d’études de la musique afro-américaine. Il intervient aussi dans des programmes d’aide aux toxicomanes. Comme musicien, il ne se produit plus que durant les congés scolaires, mais continue d’enregistrer régulièrement, avec toujours une oreille curieuse des évolutions de la musique.

Jackie McLean avait été "redécouvert" en Europe et aux Etats-Unis à la fin des années 1980. Des festivals le mettent en vedette, lui qui n’en avait aucun des défauts. Ses derniers disques ont été publiés, à nouveau, chez Blue Note. C’est à cette époque que McLean abandonne le hard bop pour le free jazz, style dominé par l’improvisation et très répandu au cours de cette décennie à travers les saxophonistes Ornette Coleman et John Coltrane, ou le pianiste Lennie Tristano.

Certains de ses enregistrements sont des classiques : Let Freedom Ring, Destination Out, One Step Beyond, sortis sous le label Blue Note.

Laurence, poesie-amour.com