Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Marbella , la perle de l’Espagne

 
Marbella, située à 50 km au sud de Malaga possède un charme qui la différencie des villes de la Costa Del Sol qui bordent la mer Méditerranée.
dimanche 2 avril 2006.

Costa del Sol, marbella, Espagne. (JPEG) Le front de mer est aussi encombré que les autres villes de la Costa del Sol, mais Marbella a conservé son quartier ancien avec ses ruelles, ses passages étroits, ses maisons blanchies à la chaux débouchant sur des places à dimension humaine.

En déambulant dans les petites rues, on se retrouve un peu par hasard sur la place de la Iglesia de Nuestra de la Encarnation, une église du XVIIe siècle dont le portail décoratif, de couleur ocre, contraste avec les murs blancs du bâtiment. L’intérieur rappelle la splendeur religieuse du temps de la découverte de l’Amérique.

Parmi les autres curiosités du quartier historique, il y a le Museo del Grabado espanol contemporaneo qui se spécialise dans les gravures. Les amateurs de lithographie, sérigraphie, eau-forte seront comblés puisque le musée présente des oeuvres de Picasso, Miro, Dali, etc. En bordure du vieux quartier, un musée du bonsaï qui présente une collection d’arbres nains, notamment des oliviers, est considérée comme l’un des plus importants d’Europe.

En se dirigeant vers la plage, on traverse un joli parc de style espagnol avec sa fontaine au centre, ses palmiers et ses orangers, le Paseo d’Alameda. Ce parc conduit à l’Avenida del Mar, une esplanade moderne qu’il ne faut pas rater. On peut admirer pas moins de dix sculptures de Dali représentant entre autres un éléphant cosmique, Persée, et Mercure. La place réservée aux piétons dispose de bancs permettant de contempler à l’aise les oeuvres du grand maître.

La Costa del Sol offre soleil, plages et dépaysement à seulement trois heures de temps de vol de la plupart des villes européennes du nord.

Laurence, poesie-amour.com