Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Jean Philippe ou la légende de Johnny

 
Si Johnny n’existait pas, comment peux t’on imaginer une France sans Johnny ainsi naquit "Jean Philippe".
vendredi 31 mars 2006.

Jean Philippe ou la légende de Johnny (JPEG)

Fabrice est le plus grand fan de Johnny Hallyday. Un matin, il se réveille dans un monde parallèle où Johnny n’existe pas. Désespéré, il part à la recherche de Jean-Philippe Smet et le retrouve patron de bowling en banlieue parisienne. Là, Fabrice va tenter de convaincre Jean-Philippe de devenir Johnny...

Jean-Philippe montre la légende en marche. Sourire aux lèvres. Car ce Jean-Philippe-là, assez ringard, n’aime pas le cuir, se sent mal dans ses santiags et se farcit « Toute la musique que j’aime » devant des vieux. Mais voir Johnny, pardon, Jean-Philippe, déchiffrer « Quelque chose de Tennessee », n’est-ce pas troublant ? « Ce qui m’a amusé, c’est de jouer un Jean-Philippe que je ne connais pas, qui refuse d’abord de devenir le Johnny que je connais bien », nous dit Johnny.

C’est Laurent Tuel qui songe à Luchini. D’autres noms avaient circulé : Gad Elmaleh, Michaël Youn. Mais Johnny veut Luchini. « Si ce n’était pas lui, je ne faisais pas le film. Il est comme Sarkozy, il connaît mieux que moi les paroles de mes chansons. »

Johnny est-il devenu un bon acteur ? Il a juste trouvé littéralement le « film de sa vie ».

Laurence, poesie-amour.com