Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Légère douce et caressante

 
lundi 8 mars 2004.

Légère douce et caressante
D’un pas joyeux et décidé
Je viens mon ange te retrouver

Te dire si tu m’as manqués
Oui bien sur tu l’as deviné
Ma réserve à bisous
M’a aidée à tenir le coup
J’ai écoutée en boucle
Ta douce voix qui me disais « je t’aime »
J’ai dansée sans cesse
Avec ton ombre si pleine de toi

J’ai dessinée une ronde
Avec nous deux en amoureux
J’ai dessiné ton cœur si tendre
Avec mes lèvres pour te caresser

Et puis je me suis noyé de ton parfum
Dans notre grand lit, si seul sans toi
J’ai cherchée dans les moindres recoins
Un peu de toi rien que pour moi

J’ai tant relus tes mots d’amour si tendre
Que j’avais peur de les briser
Mes yeux ne pouvaient s’empêcher
De doucement les caresser

Je me suis enivrée de tout
Ce qui me parlait de toi
J’entendais ta voix qui me berçait
J’entendais tes pas qui veillaient sur moi

Légère douce et caressante
D‘un pas joyeux et décidé
Je viens mon ange t’embêter
Je ne pouvais plus attendre
Ma réserve à bisous s’épuisait
Et moi, j’avais trop envie
De me blottir en toi

morjane