Portail de la Poésie et de la Culture
 
 

Charlize Theron redonne à Josey Aimes sa dignité

 
Charlize Theron joue Josey Aimes qui doit se battre contre le harcèlement sexuel dont sont l’objet les femmes et qui décide de traîner son employeur en justice.
samedi 11 mars 2006.
 
Frances McDormand et Charlize Theron dans  l’Affaire Josey Aimes. - 4.8 ko
Frances McDormand et Charlize Theron dans l’Affaire Josey Aimes.

Dans l’Affaire Josey Aimes, Josey (Charlize Theron battue par son mari, ) prend ses deux enfants sous le bras et trouve refuge chez ses parents, dans le nord du Minnesota. Soucieuse de son indépendance financière, elle décide d’aller travailler à la mine, qui emploie déjà son père, et ne tarde pas à faire l’expérience du harcèlement constant dont font l’objet les rares femmes évoluant dans ce milieu traditionnellement masculin. Décidée à ne pas se laisser faire, elle se met bientôt tout le monde à dos, y compris les autres femmes de la mine. Avec l’aide d’un avocat ambitieux (Woody Harrelson), Josey décide alors de traîner son employeur en justice...

Charlize Theron confie au Parisien : "Je n’ai jamais rencontré, dans l’industrie du cinéma, de situations de harcèlement sexuel qui auraient ressemblé, même de loin, à ce que ces femmes ont subi. Mais je suis intriguée par la condition humaine, par ce que les gens sont capables de faire. Nous sommes compliqués, surprenants."

Elle explique encore : "Dans le Minnesota, où nous avons tourné, nous avons rencontré les vraies actrices de ce combat, qui étaient encore là vingt ans après. C’est ce qui a été le plus émouvant. Elles étaient effrayées de voir Hollywood débarquer. Elles se méfiaient. Quand on est arrivés, la vraie Josey Aimes avait envie de tourner la page. Elle en avait tellement bavé. La première semaine, Niki (la réalisatrice, NDLR) et moi, on s’est dit qu’on avait besoin de ces femmes, pas seulement pour qu’elles nous donnent des informations, mais pour qu’elles soient dans le film.

On a fait une conférence de presse pour leur expliquer ce qu’on voulait faire. A partir de là, elles étaient vraiment derrière nous. Même Josey Aimes est venue. Plus tard, elle nous a dit que ce film lui avait rendu sa dignité."

Aurélie, poesie-amour.com